4 conseils pour un investissement en bourse réussi

Suite à sa démocratisation relativement nouvelle, l’investissement en bourse séduit de plus en plus d’individus autrefois en dehors de ce système élitiste. Toutefois, la pratique ne se montre pas aussi anodine qu’on imagine et présente des risques à ne pas prendre à la légère. Cela ne dit pas par contre d’abandonner avant même de démarrer. L’investissement en bourse reste actuellement un certain moyen de gagner de l’argent et demeure réalisable pour le plus grand nombre. Le tout est de respecter des règles d’or. Lisez les lignes qui suivent !

Sélectionner les sources d’informations avec prudence

Se renseigner est indispensable si on souhaite s’engager dans l’investissement en bourse. Pour cela, internet présente d’innombrables sources d’informations. Sachez toutefois que tout ce qui se trouve sur le web n’est pas toujours fourni par des professionnels dans le domaine. Il est donc préconisé d’être toujours vigilant concernant la pertinence, la véracité et l’objectivité des publications, avis ou conseils qu’on trouve en ligne.

Une bonne façon de vérifier la fiabilité d’un contenu informant sur le remboursement en bourse consiste à comparer différents articles qui parlent d’un même sujet. Il est aussi possible de considérer les avis des autres. La rédaction vous propose par exemple https://www.jesuismonpatron.fr/investir-en-bourse-en-2022/, un site dirigé par un vrai expert.

Diversifier les investissements

Ce conseil concerne tous les investissements de tous les secteurs : on ne met jamais tous les œufs dans le même panier ! Toutefois, certains investisseurs, surtout les débutants, font l’erreur de miser uniquement sur une seule valeur qui lui semble très rentable et avantageuse. En outre, ils ignorent tout de suite les actions des autres sociétés. Or, comme indiqué plus haut, l’investissement en bourse demeure une pratique avec risques et afin de limiter ceux-ci, il convient d’intervenir dans deux ou plusieurs actions. Autrement dit, mieux vaut effectuer plusieurs petits investissements au lieu de faire seul grand.

Identifier son profil investisseur

Le profil concerne la personnalité de la personne face à un acte (est-elle prudente ou plutôt dynamique ?), sa situation et le montant que l’elle est prête à consacrer. Il découle donc la stratégie que l’investisseur doit adopter et la situation de la limite à fixer. En d’autres termes, il est préconisé de n’utiliser que de l’argent disponible qui n’est pas essentiel pour sa survie. Ainsi, en cas d’éventuelle perte, celle-ci ne risque pas d’affecter son niveau de vie. Cette alternative permet également d’investir tout en restant calme, face au marché volatile.

Définir des objectifs atteignables

Cette étape est liée au conseil cité précédemment : l’objectif se fixe selon la stratégie d’investissement adoptée. Il peut reposer sur une logique de rendement pur, c’est-à-dire, en fonction du rendement souhaité par l’investisseur. Par ailleurs, l’objectif peut se baser sur une logique de durée, c’est-à-dire, au court, au moyen ou à long terme, selon préférence de l’actionnaire.

Se poser les bonnes questions est la base d’un objectif déterminé rationnellement : quels gains souhaitez-vous obtenir ? Comment est la taille du risque que vous êtes prêt à prendre ? Quelles pertes maximales pouvez-vous vous autoriser ? Se faire accompagner par un expert est aussi recommandé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image